Regard sur Incendies

Petit hymne à l’arak

Posted by anaïs sur 25 juin 2009

Une journée sèche de soleil cuisant
les traits tirés et la fatigue en manteau
le sommeil sur le pas de nos portes
qui pourrait l’emporter si…
mais…
la bouteille sur le comptoir
qui ailleurs peut-être passerait inaperçue
qui ici prend toute sa saveur
celle d’une fin de journée
de tournage
dans le désert
celle d’une journée hors de l’ordinaire
dans le sens d’unique
d’extraordinaire
qui, plus jamais, ne se reproduira.
Alors il faut boire.
Pour goûter.
L’arak pur d’abord. Cristallin.
Puis l’eau qui s’y mélange dans une lente et parfaite union blanche.
Puis la glace. Trois glaçons.
Répartition des verres.
Parce que l’arak est contagieux et, comme toute bonne chose, est encore meilleure à plusieurs.
Les verres se lèvent à la santé de la chance qu’on a d’être là.
Au bonheur de s’en rendre compte, de cette chance-là.
Les verres se lèvent au début de la nuit.
Parfois se déposent beaucoup plus tard.
À l’appel matinal du muezzin.
Parce que l’arak est divin et qu’on a qu’une vie.
Voilà.

Publicités

Une Réponse to “Petit hymne à l’arak”

  1. Martin said

    Merci beaucoup à Anaïs de nous faire partager cette enrichissante expérience en réalisation le making-of du prochain film de Denis Villeneuve.
    C’est un hymne à la vie que de vous lire et combien stimulant que l’envie de voir le film s’installe de plus en plus.

    Au plaisir

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :